top of page

Résultats de recherche

5 éléments trouvés pour «  »

  • L'Hypersensibilité : qu'est-ce que c'est?

    Comme écrit dans le journal Libération, "hypersensible" est « un nouveau terme pour désigner les gens relous » . On peut en effet constater que ce terme est presque passé dans le langage courant et qu'aujourd'hui toute personne en souffrance ou même peut-être juste susceptible se catégorise elle-même comme hypersensible. Dans les faits, on estime que l'hypersensibilité ne concerne qu'environ 20% de la population et désigne une manière d'être au monde. Définition de l'hypersensibilité. L’adverbe « trop » résume à lui seul ce qu’hypersensible veut dire. Trop de bruits, trop de réactions, trop d’agressions, trop de stimulations envahissent l'hypersensible qui se décrit comme une éponge. Sa vie se déroule à une cadence excessive, dans une impression de surchauffe permanente dont le seul remède serait un calme tout aussi radical. L’hypersensible a accès à un plus grand nombre de stimulus perçus que la moyenne. En conséquence, il a aussi plus d’informations qu’un individu normal. Le problème est que beaucoup d’hypersensibles ne parviennent pas à gérer correctement cet afflux d’informations. Ils sont noyés sous le flux, ne parviennent pas à leur donner du sens, ni à les hiérarchiser. Ce n’est donc pas le grand nombre de stimulus qui pose problème, c’est l’incapacité à les gérer et à en faire quelque chose. Principales caractéristiques de l'hypersensibilité. hyperréactivité aux stimulus cognitifs : odeurs, sons, lumière, ondes débordement émotionnel fréquent (parfois non adaptée à la situation) fragilité face à toute difficulté, aux imprévus ou à l'inconnu versatilité de l’humeur, changeant parfois plusieurs fois dans la même journée (en agréable comme en désagréable) capacité à rire, pleurer, être anxieux avec une fréquence plus élevée que la moyenne. tendance (excessive) à l’introspection ruminations et difficulté à passer à autre chose tendance à la procrastination impulsivité hypervigilance intolérance à l’ennui périodes de grande fatigue, tendance à l'insomnie difficulté dans le lien à l’autre peur du conflit fidélité en amitié grande empathie tendance à la dépendance affective hypersensibilité aux reproches et critiques perfectionnisme Conséquences de l'hypersensibilité. Le degré de souffrance lié aux manifestations de l'hypersensibilité diffère en fonction de chacun.Les personnes hypersensibles, dans une tentative de « soigner » l’hypersensibilité / hyperémotivité auront tendance à chercher des subterfuges et ou palliatifs. Cela peut être bénéfique quant il s'agit d'activités sportives ou artistiques par exemple mais on relève aussi des tendances aux: addictions: drogues, alcool, cannabis… troubles du comportement alimentaire: boulimie, anorexie, binge eating troubles anxieux , dépression complications sociales (licenciement, divorce…) Ce qu'il faut retenir c'est que l'hypersensibilité n'est pas une maladie ni une fatalité. Apprendre à gérer son hypersensibilité. Dans tous les cas, l’idée est : améliorer sa façon de gérer les situations problématiques afin qu’il y ait moins de surcharge émotionnelle traiter l’excès de processus mentaux (émotions, pensées automatiques) qui submergent Un accompagnement thérapeutique sur mesure, une hygiène de vie adaptée auront des effets bénéfiques qui aideront les hypersensibles à apprendre à vivre et s'aimer tels qu'ils sont. Pour conclure.... Hypersensibilité: faiblesse ou super pouvoir? Qu'en pensez-vous?

  • Qu'y a-t-il dans votre tasse?

    Vous marchez avec votre tasse de café... Et soudain, quelqu'un vous pousse, vous faisant renverser du café partout. Pourquoi avez-vous renversé le café ? Parce que quelqu'un vous a poussé? Mauvaise réponse ! Vous avez renversé votre café parce que vous aviez du café dans votre tasse. Si vous aviez bu du thé... vous auriez renversé du thé. Tout ce que vous avez dans la tasse, c'est ce qui va se répandre. Par conséquent... Quand la vie vous secoue, tout ce que vous avez en vous... vous le renversez. Vous pouvez traverser la vie en prétendant que votre tasse est pleine de vertus, mais lorsque la vie vous pousse, vous renversez ce qui est réellement en vous. La vérité éclate toujours au grand jour. Je vous propose de vous poser la question: Qu'est-ce qu'il y a dans votre tasse ? Quand la vie devient dure... Qu'est-ce que vous allez renverser ? Joie... Gratitude... Paix... Gentillesse... Humilité ? Ou de la colère... De l'amertume... Des mots ou des réactions dures ? La réalité c'est que vous choisissez! Maintenant... Travaillez à remplir votre tasse de gratitude... Pardon... Joie... Mots positifs et gentils... Générosité... Amour pour les autres. Quoi qu’il y ait dans votre tasse, vous en êtes responsable! Et regardez comme la vie tremble...parfois, même très fort. Ça tremble plus de fois qu'on ne peut l'imaginer... Alors, qu'y a-t-il dans votre tasse ?

  • Ateliers de Sophro-pédagogie

    Vous êtes parents et vous aimeriez aborder le moment des devoirs en toute sérénité? Vous êtes enseignants et vous aimeriez des outils pour favoriser la concentration, la confiance, le calme...afin de mieux accompagner vos élèves dans leurs apprentissages? Vous êtes encadrant, éducateur et vous aimeriez de nouvelles pratiques simples pour accompagner les enfants dans leur développement psycho-social? Bonne nouvelle! Les ateliers de Sophro-pédagogie sont faits pour vous y aider! L'ambition de ces ateliers est de permettre d'accompagner au mieux les enfants dans leurs apprentissages et leur développement psycho-social, tout en préservant le bien-être de chacun. On y retrouve pleins d'outils, de pratiques "clé en mains" afin de leur permettre de mieux vivre leurs émotions, d'accroître leur confiance en eux, de développer une meilleure concentration, de booster leur mémoire...optimiser leur potentiel! Les ateliers peuvent se dérouler en visio ou en présentiel; en groupe ou en individuel. Contactez-moi pour plus de renseignements. (tarification à la demande et selon le format de l'atelier)

  • Dire bye-bye au stress...on fait comment🤔

    Le stress est simple à contrôler, par de simples respirations! Vous vous sentez stressé ? La bonne nouvelle est que le stress est simplement physiologique. C'est lui qui accélère les battements de votre cœur, qui augmente la tension, élève le niveau de sucre dans le sang pour vous aider à agir et réfléchir vite ! Le stress, connoté négativement, est tout simplement un bonus d'énergie grâce à l'adrénaline et au cortisol qui maintient cette énergie. Le saviez-vous? Le cerveau ne fait pas la différence entre un vrai danger et la peur du danger. Si vous imaginez que vous allez rater un entretien, le cerveau pense que vous avez besoin d'énergie supplémentaire, ce qui provoque la libération d'hormones de stress. Il n'y a pas de bon stress ou mauvais stress. Il y a simplement des moments où l'énergie supplémentaire est bénéfique car on peut l'utiliser aux moments où le stress est inutile car il procure une énergie que vous ne pouvez pas utiliser (par exemple lorsque vous êtes coincés dans les embouteillages). Ce que vous pouvez faire c'est utiliser la respiration relaxante qui est un outil efficace contre le stress. Elle vous aide à calmer les battements du cœur, ce qui envoie un signal apaisant au cerveau, qui arrête de produire les hormones de stress. C'est aussi simple que cela ! Comment respirer? Rappelez-vous que les poumons sont comme des ballons qui se gonflent et se dégonflent. Lorsque nous inspirons profondément, notre torse se redresse. Le petit secret pour avoir une bonne respiration, c'est que les personnes qui ont une bonne inspiration sont encore plus belles, car elles prennent l'espace et s'autorisent à exister. Alors gonflez-vous d'air, prenez conscience cette délicieuse sensation, sur quatre secondes et prenez le temps d'expirer plus longuement, sur six secondes, en imaginant que vous soufflez sur une flamme de bougie, sans l'éteindre, ou sur les pétales d'une fleur. Plus vous vous entraînerez, plus cette respiration vous viendra naturellement. Pensez à bien relâcher votre ventre, le résultat n'en sera que plus efficace. Il faut de la patience et de l'entrainement pour un résultat optimal. Différencier anxiété, angoisse et stress! Il ne faut pas confondre l'anxiété ou l'angoisse avec le stress. Certes ils sont liés, mais alors que le stress est physiologique, l'anxiété ou l'angoisse sont des émotions liées au psychique, et donc à votre histoire, à qui vous êtes. Vous pouvez baisser facilement la production de stress, ce qui parfois lève les émotions douloureuses. Mais si vous constatez que vos angoisses perdurent, ne craignez pas de consulter votre sophrologue. Parfois, il est utile de trouver des astuces pour baisser le stress, mais aller à la source du stress, en prenant en charge vos angoisses sera bien plus bénéfique sur le long terme.

  • L'intelligence émotionnelle, c'est quoi?

    Pour celles et ceux à qui l’idée d’intelligence émotionnelle, promue par le psychologue Daniel Goleman, est encore étrangère, disons que c’est la faculté d’être plus au clair avec ses états intérieurs et ceux de l’autre, d’être plus empathique dans les relations humaines. C’est également l’aptitude à verbaliser son ressenti, à dire « je suis en colère », « je suis inquiet », « je suis déçu », au lieu de bouder, d’être agressif ou de somatiser par des migraines ou des douleurs abdominales. Elle ne s’oppose pas à l’intelligence mesurée par le QI, elle la complète. Cependant, de même qu’il existe diverses manières de se montrer intelligent, l’intelligence émotionnelle se décline au pluriel, assure le neuroscientifique américain Richard Davidson. Selon lui, elle comporte six dimensions spécifiques : la conscience de soi ; la capacité à vivre les événements de manière positive ou négative (qu’il appelle la perspective) ; l’attention ; l’intuition sociale ; la résilience ; et la sensibilité au contexte, c’est-à-dire la capacité d’adaptation et de réaction à son environnement. Chacun d’entre nous, explique Davidson, est doté de ces six capacités, mais elles sont plus ou moins développées selon les individus. La sophrologie pratiquée dès le pus jeune âge aide les enfants à développer leur intelligence émotionnelle. Avec la sophrologie et les ateliers La Bulle des Émotions, vos enfants pourront: - mieux se connaître - apprendre à reconnaître et gérer leurs émotions, mettre des mots sur leurs ressentis et vécus - développer confiance et amour de soi - vivre en harmonie avec les autres C’est ainsi que leur intelligence émotionnelle atteindra son plein potentiel pour leur permettre de devenir des adultes épanouis et à l’aise avec l’expression de leurs émotions.

bottom of page